Lectures - Maghreb - Publications reçueshttp://lectures.revues.orgRevue électronique publiant des comptes rendus de publications récentes (ouvrages, numéros de revues) en sciences socialesLodel 1.0 + merge_feedsL’invisibilisation de la censure. Les nouveaux modes de contrôle des productions culturelles (Bélarus, France, Maroc et Russie)http://journals.openedition.org/lectures/52700Tue, 23 Nov 2021 00:00:00 +0100Yauheni Kryzhanouski<p>Le pari du présent ouvrage est de croiser deux regards sur la censure afin de souligner la diversité des mécanismes de contrôle et de contrainte qui s’imposent à la production et la diffusion culturelles contemporaines – ce qui n’exclut bien évidemment pas une perspective historique -, tout en dégageant aussi des homologies dans leurs applications, les facteurs de leur émergence et les effets qu’ils produisent sur les acteurs comme les structures. Au-delà de la diversité des approches théoriques et des disciplines des auteurs, cet ouvrage fait également surgir à travers sa lecture une comparaison entre plusieurs espaces politico-géographiques : les situations dans l’espace post-soviétique (Biélorussie et Russie), qui sont fortement privilégiées ici, sont mises en relation avec les cas marocain et français pour les médias, mais aussi un autre exemple français à propos de la littérature jeunesse. Dans son histoire comparée sur la censure dans l’édition littéraire en France au XVIII...</p> http://journals.openedition.org/lectures/52700 Vacances au bled. La double présence des enfants d'immigréshttp://journals.openedition.org/lectures/52505Wed, 17 Nov 2021 00:00:00 +0100Jennifer Bidet<p>Débats politico-médiatiques et études scientifiques ont longtemps questionné l'appartenance à la nation française des enfants de l'immigration postcoloniale. Ce livre propose un renversement de perspective en étudiant le sentiment d'appartenance à la nation algérienne. Que signifie « être algérien » quand on a toujours vécu en France, et qu'on a gardé avec ce pays un lien surtout indirect, réactivé à l'occasion de courts séjours sur place, dans l'enfance et en tant qu'adulte ? Que vont chercher ces Français d'origine algérienne qui partent en Algérie à l'occasion de séjours de vacances ?<br>C'est l'expérience binationale que ce livre entend éclairer en allant enquêter du côté du pays d'émigration des parents, en Algérie. Ce parti-pris implique aussi de s'intéresser aux politiques mises en oeuvre par l'État algérien à l'égard de ses ressortissants, politiques qui évoluent entre les années 1960 et les années 2000, et qui contribuent à remodeler l'idée du retour chez les descendants d'immi...</p> http://journals.openedition.org/lectures/52505 Cheminements révolutionnaires. Un an de mobilisations en Algérie (2019-2020)http://journals.openedition.org/lectures/51964Tue, 26 Oct 2021 00:00:00 +0200Amin Allal<p>Le 22 février 2019, le centre-ville d’Alger est envahi par une foule refusant le cinquième mandat d’un président grabataire. Deux fois par semaine pendant plus d’un an, des manifestants se réunissent pour s’insurger pacifiquement contre un système politique humiliant et corrompu.<br>Le mouvement révolutionnaire, le hirak, s’empare de l’Algérie dix ans après les printemps arabes qui l’avaient laissée de côté. Est-ce le signal d’une seconde vague de révolutions arabes, accompagnant les révoltes au Liban, en Irak et au Soudan ? Ou un phénomène profond travaillant un pays dont la prétendue immobilité n’était qu’apparente ?<br>Plus d’un an après le coup d’arrêt imposé au hirak par la pandémie de Covid-19, des historien·ne·s, des anthropologues, des politistes reviennent sur la première année du mouvement pour scruter les transformations à l’œuvre et les enjeux de cette révolution inachevée. Avec humilité, ils tentent de saisir et de comprendre le peuple en révolution, celles et ceux qui...</p> http://journals.openedition.org/lectures/51964 Le français en Afrique. Regards sociolinguistiqueshttp://journals.openedition.org/lectures/51673Thu, 07 Oct 2021 00:00:00 +0200Nicolas Sorba<p>En Afrique, la place et le rôle de la langue française font débat. Considérée soit comme une trace laissée par la colonisation, avec la relation inégalitaire et dominante que celle-ci sous-entend et ses aspects les plus néfastes, soit comme un atout pour les Africains et le développement de l'Afrique. Cette dualité est mise à l'épreuve à travers un recueil d'articles scientifiques. Onze pays sont concernés par l'évaluation.</p> http://journals.openedition.org/lectures/51673 Histoire dessinée des Juifs d'Algérie. De l'Antiquité à nos jourshttp://journals.openedition.org/lectures/51214Fri, 17 Sep 2021 00:00:00 +0200Benjamin Stora<p>Alors qu’il numérise des photos de famille, David retrouve le portrait, peint en 1878, d’une « jeune femme indigène » d’Algérie. En découvrant qu’il représente sa lointaine aïeule, l’adolescent, descendant de juifs des Aurès, entreprend une quête de ses origines, qui se transforme bientôt en véritable enquête historique dans un passé riche, complexe et douloureux.<br>À mesure que les fils des mémoires et de l’histoire se tissent, une fresque civilisationnelle deux fois millénaire apparaît, dont la source remonte à l’exil antique de juifs d’Israël/Palestine et à la conversion de Berbères au judaïsme, suivis de l’arrivée des Séfarades à la fin du XV<sup>e</sup> siècle. Après la longue domination arabe puis ottomane, la conquête de l’Algérie par la France en 1830 transforme profondément la destinée des «israélites indigènes» : l’attribution de la citoyenneté française par le décret Crémieux en 1870 ne marque pas seulement leur émancipation ; elle crée également une déchirure par rapport à leurs...</p> http://journals.openedition.org/lectures/51214 L'oral dans l'éducationhttp://journals.openedition.org/lectures/50489Thu, 15 Jul 2021 00:00:00 +0200Daniel Coste<p>La <em>Revue internationale d’éducation </em>de Sèvres s’intéresse, dans ce numéro 86, à la question de l’oral en éducation. Si l’on observe depuis quelques années au sein du système éducatif français une volonté de meilleure prise en compte, il était important d’observer les pratiques qui ont cours ailleurs.<br>L’étude présente la situation dans une dizaine de pays sur quatre continents Partout, cette question de l’expression orale fait désormais partie des « compétences du XXI<sup>e</sup> siècle » et l’on se préoccupe de savoir comment parler, comment écouter.<br>Pour autant, cette comparaison internationale permet pour la première fois de faire émerger des différences, d’une culture scolaire à une autre, d’une tradition à une autre. L’importance donnée à l’oral diffère également grandement selon les pays.<br>Un double consensus se dégage toutefois de l’ensemble des articles : l’oral s’apprend et doit s’enseigner. Ne pas le faire, c’est contribuer au maintien ou, pire, au renforcement des inégalités ...</p> http://journals.openedition.org/lectures/50489 La chicotte et le pécule. Les travailleurs à l'épreuve du droit colonial français (XIXe-XXe siècles)http://journals.openedition.org/lectures/49693Wed, 02 Jun 2021 00:00:00 +0200Jean-Pierre Le Crom<p>Entre l’abolition de l’esclavage, en 1848, et les indépendances, dans les années 1950-1960, une réglementation du travail s’est progressivement et très diversement implantée dans les colonies, qu’elles soient dites de plantation, d’exploitation ou de peuplement. Ce sujet méconnu a fait l’objet d’une recherche collective de plusieurs années ayant mobilisé de nombreux chercheurs et dont ce livre est issu. Il repose sur l’exploitation de milliers de documents d’archives, en très grande partie inédits, qui dessinent une situation ambiguë : d’un côté, une volonté de protection qui s’affirme de plus en plus nettement au fil du temps dans les textes; de l’autre, la persistance de l’exploitation d’une main-d’œuvre « indigène » maltraitée, quelquefois jusqu’au pire et poussée à l’exaspération.<br>Du Maroc à l’Indochine, du Cameroun aux Antilles, ce livre apporte une pierre inédite à l’histoire du colonialisme et à celle du droit social et lève un coin de voile sur le « mauvais sort » fait ...</p> http://journals.openedition.org/lectures/49693 Endgames. Military Response to Protest in Arab Autocracieshttp://journals.openedition.org/lectures/48174Wed, 17 Mar 2021 00:00:00 +0100Hicham Bou Nassif<p>The 2011 Arab Spring is the story of what happens when autocrats prepare their militaries to thwart coups but unexpectedly face massive popular uprisings instead. When demonstrators took to the streets in 2011, some militaries remained loyal to the autocratic regimes, some defected, whilst others splintered. The widespread consequences of this military agency ranged from facilitating transition to democracy, to reconfiguring authoritarianism, or triggering civil war. This study aims to explain the military politics of 2011. Building on interviews with Arab officers, extensive fieldwork and archival research, as well as hundreds of memoirs published by Arab officers, Hicham Bou Nassif shows how divergent combinations of coup-proofing tactics accounted for different patterns of military behaviour in 2011, both in Egypt and Syria, and across Tunisia, and Libya.</p> http://journals.openedition.org/lectures/48174 Casablanca-Hanoï. Une porte dérobée sur des histoires postcolonialeshttp://journals.openedition.org/lectures/47858Wed, 24 Feb 2021 00:00:00 +0100Nelcya Delanoë<p>Cet ouvrage ouvre une porte dérobée sur l'histoire coloniale et postcoloniale de la France, du Viêt Nam et du Maroc à travers celle de quelques-uns de leurs héritiers - des soldats marocains déserteurs de l'armée française en Indochine et ralliés au Viêt Minh. Leur retour au Maroc en 1972 avec familles vietnamiennes ne signe pas la fin de cette saga. Quelques épouses et enfants n'ont pu en effet partir avec eux. A travers une enquête de douze ans, les deux autrices démontrent comment histoire, anthropologie, relations internationales et enjeux tant mémoriels que diplomatiques ont pu se rencontrer et s'élaborer à partir du destin de la dénommée Dung, une "poussière de poussières d'empire".</p> http://journals.openedition.org/lectures/47858 Petit bréviaire de la lutte spontanéehttp://journals.openedition.org/lectures/47371Wed, 10 Feb 2021 00:00:00 +0100Ivan Sainsaulieu<p>Quel lien entre les Gilets jaunes, la contestation sociale au Chili, la mobilisation soignante face à la pandémie ou le Hirak en Algérie ? Le retour de la spontanéité sociale. Il devient difficile de prétendre qu’un mouvement social n’a de sens que s’il est le fruit d’une intentionnalité, d’une expertise militante et d’une planification collective, sans penser sa part d’improvisation. Sous la forme de notices brèves ce livre propose un examen de cet objet instable qu’est la lutte spontanée. Il invite pour cela à mieux accepter la part d’ombre des organisations politiques, syndicales ou associatives, dont les buts et les moyens existent en partie indépendamment des mouvements qu’ils côtoient et qu’ils n’hésitent pas, le cas échéant, à freiner.</p> http://journals.openedition.org/lectures/47371 Le Maghreb par les textes. XVIIIe-XXIe sièclehttp://journals.openedition.org/lectures/47225Wed, 03 Feb 2021 00:00:00 +0100Charlotte Courreye<p>L’histoire du Maghreb n’est plus abordée que sous l’angle colonial, à partir de sources françaises, sans référence aux langues et aux cultures locales. L’objectif de ce livre est de proposer enfin aux enseignants et aux étudiants des documents inédits ou oubliés.<br>Ce recueil riche et didactique rend compte de la grande diversité des sources et regroupe une centaine de textes qui portent sur l’histoire des quatre pays du Maghreb (Algérie, Libye, Maroc et Tunisie) du XVIII<sup>e</sup> siècle aux Printemps arabes (2010-2011). Chaque texte est précédé d’un chapeau introductif qui présente l’auteur, la nature de la source et le contexte précis et est suivi d’une sélection bibliographique.</p> http://journals.openedition.org/lectures/47225 Le sexe nié. Féminité, masculinité et sexualité au Marochttp://journals.openedition.org/lectures/47215Wed, 03 Feb 2021 00:00:00 +0100Osire Glacier<p><em>Le Sexe nié</em> est le fruit d’une longue réflexion portant sur l’infériorisation des femmes au Maroc en particulier, et dans la quasi-totalité des sociétés humaines en général.<br>Osire Glacier y examine comment les thèmes du corps, du féminin, du masculin et du sexuel sont établis et véhiculés par le langage, les médias, la littérature et les textes de loi dans le Maroc post-indépendant. Elle souligne également des survivances de l’ordre patriarcal dans les langues française et anglaise ainsi que dans l’imaginaire du cinéma de Hollywood.<br>Ce livre se donne donc pour objectif de dévoiler les dynamiques produisant la dépréciation du sexe féminin dans l’ordre patriarcal basé sur le principe du primat de la masculinité, avec son corollaire : l’exploitation sociale, politique, économique et sexuelle des femmes. En conclusion, il avance des solutions concrètes visant à réhabiliter leur dignité.</p>... http://journals.openedition.org/lectures/47215 Les fins de l’égalitarismehttp://journals.openedition.org/lectures/46782Wed, 20 Jan 2021 00:00:00 +0100Natalia Buitron<p><em><strong>Les fins de l’égalitarisme</strong></em><br><br>- Natalia Buitron, Hans Steinmüller, Traduction de l’anglais par Arianne Dorval : Introduction<br>- Roberte Hamayon : La culture de l’autonomie héritée des « gens des forêts » du Baïkal<br>- Nurit Bird-David, Traduction de l’anglais par Arianne Dorval : Un cosmos connecté « pair à pair ». Les sociétés de chasseurs-cueilleurs au-delà de l’opposition « égalitaires/hiérarchiques »<br>- Matthew Carey : Rendre l’égalité (in)commensurable. Le cas du Haut-Atlas marocain<br>- Thomas Gibson, Traduction de l’anglais (États-Unis) par Arianne Dorval : Valeurs politiques et assemblages ontologiques chez les Buid et les Makassar (Asie du Sud-Est insulaire)<br><br><em><strong>À propos</strong></em><br><br>- Olivier Allard : Faut-il encore lire Clastres ?<br>- Frédéric Keck : Les animaux contre l’État. Tournant ontologique et transformations politiques en sciences sociales<br><br><em><strong>Chroniques</strong></em><br><br>- Sabine Trebinjac : Chine et Ouïgours. Un colonialisme interne civilicide<br>- Aminah Mohammad-Arif, Jules...</p> http://journals.openedition.org/lectures/46782 Des établissements privés musulmans. Une émergence en tensionshttp://journals.openedition.org/lectures/46607Wed, 13 Jan 2021 00:00:00 +0100Rania Hanafi<p>L’émergence récente en France des établissements privés musulmans est contemporaine d’un soupçon : celui d’une désaffiliation des jeunes et de leurs familles de confession musulmane vis-à-vis de leur appartenance à la communauté nationale. Le phénomène polarise les débats sur la laïcité, et déplace les lignes de tensions des luttes anticléricales passées au miroir de l’islam. Il renvoie également aux mutations qui affectent les États-nations marqués par un éclatement des sources de légitimité des héritages religieux au défi du pluralisme. D’une autre façon, il interroge le degré d’acceptabilité du modèle scolaire d’éducation religieuse à partir duquel des jeunes de confession musulmane vont se construire, et se définir en tant que citoyens.<br>Comment les responsables d’établissements privés musulmans organisent-ils un projet scolaire dans ses manifestations ordinaires ? Comment leurs personnels enseignants s’engagent-ils dans un environnement porté par une militance associative ?...</p> http://journals.openedition.org/lectures/46607 Petits pays, grandes musiques. Le parcours d'un ethnomusicologue en Méditerranéehttp://journals.openedition.org/lectures/46347Thu, 07 Jan 2021 00:00:00 +0100Bernard Lortat-Jacob<p>Le livre rend compte de travaux le plus souvent déjà publiés, mis en perspective et postfacés par l’auteur. Comprenant trois fois neuf articles distribués en trois parties, chacun, couvrant trois terrains d'enquête – la Sardaigne, la Roumanie et l’Albanie – sur trente années de recherche (1984-2014), la structure de ce livre saura intriguer ceux que fascine la symbolique des nombres.</p> <p>Mais c’est aussi et surtout un parcours que ce livre invite à emprunter. Du côté de la structure, la première partie traite de l’improvisation ; elle est marquée par l’héritage conceptuel d’une sémiologie musicale formaliste des années 80. Sous le titre “Chanter ensemble/être ensemble”, la deuxième partie adopte un point de vue pragmatique et vise à comprendre le rôle et les jeux des chanteurs attelés à leur table de convive, en Sardaigne et en Albanie. Plus générale, la troisième enfin s’intéresse aux modes d’écoute, aux confins sémantiques du parler et du chanter, aux affects, au rôle de la mém...</p> http://journals.openedition.org/lectures/46347 Soulèvements populaires. Points de vue du Sudhttp://journals.openedition.org/lectures/46088Thu, 17 Dec 2020 00:00:00 +0100Frédéric Thomas<p>La simultanéité, l’ampleur et la radicalité des soulèvements populaires de l’automne 2019 au Chili, en Équateur et au Liban surprennent. Elles obligent à réévaluer d’autres mouvements, débutés plus tôt et toujours en cours – en Haïti, au Soudan, en Algérie, à Hongkong… –, et à porter un regard plus attentif sur la conflictualité sociale dans le monde. Au-delà des affinités relevées, la coïncidence dans le temps et la diffusion dans l’espace marquent-elles un nouveau « printemps des peuples » ?</p> <p>Si les revendications et les modes d’action convergent jusqu’à un certain point, le développement des luttes demeure tributaire du mode de gestion étatique de la contestation et de la cohésion des élites au pouvoir. Et les soubassements politiques et moraux de ces mobilisations sont ancrés dans des histoires nationales, dont l’héritage est revendiqué.</p> <p>Le visage des révoltes – celui d’une jeunesse urbaine précarisée au sein de laquelle les femmes jouent un rôle important –, ainsi que...</p> http://journals.openedition.org/lectures/46088 Le Régime de Vichy face aux sociétés colonialeshttp://journals.openedition.org/lectures/45783Thu, 03 Dec 2020 00:00:00 +0100Edenz Maurice<p>Depuis une quinzaine d’années, dans le sillage d’un profond renouvellement des études coloniales, la méconnaissance du versant colonial du régime de Vichy a été largement levée. En dépit des variantes locales du « vichysme colonial », l’idée selon laquelle Vichy constitue un moment de l’exacerbation de la domination coloniale perdure pourtant. Ce dossier thématique se propose de réinterroger cette interprétation en revisitant la période du gouvernement de Vichy à partir du postulat désormais communément admis suivant lequel l’État se trouve contraint aux colonies à de permanentes «transactions hégémoniques » (Bayart et Bertrand, 2006) avec les élites locales cooptées tout en étant traversé par de multiples tensions.</p> <p><strong>Sommaire</strong></p> <p>- Edenz Maurice et Raberh Achi : Introduction<br>- Alexander Lang (traduit de l’anglais par Claire Simon) : Enraciner les jeunes d’Algérie. Les Chantiers de la jeunesse comme institution impériale<br>- Edenz Maurice : L’école en Guyane de 1940 à 1943. R...</p> http://journals.openedition.org/lectures/45783 L'Algérie des oulémas. Une histoire de l'Algérie contemporaine (1931-1991)http://journals.openedition.org/lectures/45173Thu, 05 Nov 2020 00:00:00 +0100Charlotte Courreye<p>À travers une histoire sociale de l’Association des Oulémas musulmans algériens (AOMA), de sa fondation en 1931 à sa réactivation dans l’Algérie des années 1990, ce livre retrace les débats autour de la construction de l’État, de la définition de l’islam et de la place de la langue arabe dans l’Algérie contemporaine. Fondé sur des sources en langues arabe et française, à partir d’un travail de terrain, il se propose de questionner les clichés courants liés à l’héritage de l’AOMA dans l’Algérie contemporaine. Les activités éducatives et religieuses de l’AOMA à la période coloniale, puis son positionnement dans la guerre d’indépendance ont conditionné l’insertion de ses membres dans l’Algérie postcoloniale. Les parcours de ses membres dirigeants donnent à voir les adaptations et les stratégies mises en oeuvre après la disparition formelle de l’association à l’indépendance. Si certains de ses cadres participent au gouvernement du parti unique FLN, au sein de l’Éducation nationale ou...</p> http://journals.openedition.org/lectures/45173 Archiveshttp://journals.openedition.org/lectures/44882Tue, 20 Oct 2020 00:00:00 +0200Étienne Anheim<p>Le numéro 2019 3/4 des Annales est un numéro double, entièrement dédié à l'une des questions historiographiques majeures des dernières décennies, celle des archives. En effet, si les archives ont été, depuis le XIX<sup>e</sup> siècle, le lieu par excellence de la recherche historique, elles sont aujourd'hui au cœur d'interrogations renouvelées sur l'histoire. Longtemps cantonnée à l'Europe médiévale et moderne, la confrontation entre archives et histoire s'est élargie non seulement à de nouveaux terrains contemporains, en particulier coloniaux et postcoloniaux, mais aussi à des nouveaux enjeux, politiques ou matériels. Ce numéro, en alternant les points de vue temporels (de la fin de l'Antiquité au temps présent) et spatiaux (de l'Afrique à l'Europe en passant par la Russie) tente de proposer un bilan critique de ce mouvement qui a remis les archives au centre du métier d'historien. Le numéro est accompagné d'un ensemble de comptes rendus dédié aux archives et aux sources.</p> <p> </p> <p><strong>Sommair...</strong></p> http://journals.openedition.org/lectures/44882 Le foncier agricole dans une société urbaine. Innovations et enjeux de justicehttp://journals.openedition.org/lectures/44782Thu, 15 Oct 2020 00:00:00 +0200Coline Perrin<p>Dans des sociétés de plus en plus urbaines, l’aménagement des espaces agricoles redevient d’actualité. La gestion durable du foncier apparaît comme un principe pour soutenir l’adaptation de l’agriculture à la proximité urbaine et aux attentes de la société en matière d’alimentation, de paysage, d’environnement, d’insertion sociale et de revitalisation des territoires ruraux. Les acteurs locaux innovent. Un enjeu majeur dans ces innovations est d’articuler justice sociale et préservation de l’environnement. C’est la thèse développée ici à travers différentes études de cas.<br>Cet ouvrage présente une série d’initiatives locales de gestion publique du foncier et du bâti agricoles, en France méditerranéenne, en Suisse, en Italie et en Algérie. Replacées dans leur contexte territorial, ces initiatives témoignent de nouveaux agencements spatiaux, de nouvelles relations entre acteurs urbains et agricoles. Elles sont analysées à travers deux prismes : celui de l’innovation, pour éclairer...</p> http://journals.openedition.org/lectures/44782 La prunelle de ses yeux. Convertis de l’islam sous le règne de Louis IXhttp://journals.openedition.org/lectures/44357Thu, 01 Oct 2020 00:00:00 +0200William C. Jordan<p>Roi de France de 1226 à 1270, Louis IX a mené deux croisades en 1248 et en 1270, extrêmement bien préparées, que les chrétiens de l’époque ont pourtant vécu comme des échecs. Ce fut l’une des manifestations d’un mouvement plus général, d’une série d’élans de conversion qui marqua profondément son règne. Dans cette traduction inédite, William C. Jordan revient sur les efforts déployés par le roi pour amener musulmans et païens à la foi catholique.</p> <p><br>Louis IX était un roi dévot. Il ne voulait pas simplement régner sur des contrées chrétiennes, mais sur des croyants à la foi pure, à la conduite morale exemplaire. Les stratégies mises en oeuvre pour encourager les conversions – en particulier celles qui visaient les chrétiens dissidents, les pêcheurs de notoriété publique (comme les prostituées et les usuriers) et les juifs – exigeaient des intéressés un complet renoncement aux croyances et aux pratiques qui définissaient leur nature déchue.<br>Au-delà de croisades pour convertir...</p> http://journals.openedition.org/lectures/44357 Islam, réforme et colonisation. Une histoire de l'ibadisme en Algérie (1882-1962)http://journals.openedition.org/lectures/44056Mon, 21 Sep 2020 00:00:00 +0200Augustin Jomier<p>Comment écrire une histoire des temps coloniaux à partir de points de vue d'Algériens ? Quels rapports établir entre la colonisation et le réformisme musulman, problème majeur de l'histoire contemporaine de l'islam ? C'est à ces deux questions, aussi centrales qu'irrésolues, que s'attaque cette étude sur l'ibadisme aux XIX<sup>e </sup>et XX<sup>e </sup>siècles.</p> <p>Ce livre retrace la trajectoire de la minorité des musulmans berbères et ibadites du Mzab depuis l'occupation de cette région du nord du Sahara par la France, en 1882, jusqu'à l'indépendance de l'Algérie, en 1962. Il montre la manière dont, face à la domination coloniale, des savants musulmans - les oulémas - s'emparent de l'idée de réforme en islam, pour en faire une arme de conquête du leadership et de reconfiguration de la religion et de la société locales. Par-delà le face-à-face entre la France et l'Algérie, circuler entre Le Caire, Tunis, Alger et le Mzab permet à ces lettrés de trouver de nouveaux modèles politiques, d'opérer de fort...</p> http://journals.openedition.org/lectures/44056 Nos mères. Huguette, Christiane et tant d’autres, une histoire de l’émancipation fémininehttp://journals.openedition.org/lectures/43792Mon, 14 Sep 2020 00:00:00 +0200Christine Détrez<p>Christiane est née en 1945, Huguette en 1941. Toutes deux étaient institutrices. De Christiane, on ne savait rien : après sa disparition dans un accident de voiture, à l’âge de vingt-six ans, elle avait été effacée de l’histoire familiale et des albums photos. D’Huguette, au contraire, on détenait beaucoup : un livre publié, des manuscrits, des lettres, des articles de journaux, une correspondance avec Simone de Beauvoir… Tout cela enfermé dans des malles bien verrouillées.<br>Christiane et Huguette sont les mères des deux autrices. Au fil d’une enquête qui les a menées aux quatre coins de la France, mais aussi en Tunisie, celles-ci ont récolté des témoignages et des photos, retrouvé des archives, fait parler des courriers. Elles retracent la vie de ces deux femmes « ordinaires », dans ce moment charnière des années 1960, où les femmes se battent pour leur indépendance. Car, à raconter les parcours de Christiane et Huguette – de milieux sociaux très différents –, c’est toute une g...</p> http://journals.openedition.org/lectures/43792 Sociolinguistique des pratiques langagières de jeunes. Faire genre, faire style, faire groupe autour de la Méditerranéehttp://journals.openedition.org/lectures/43413Thu, 03 Sep 2020 00:00:00 +0200Cyril Trimaille<p>Cet ouvrage collectif rassemble quatre contributions qui présentent des travaux sur les pratiques de jeunes locuteurs en France et en Afrique du Nord. Des chercheuses et chercheurs de différents ancrages disciplinaires (sociolinguistique, dialectologie arabe et anthropologie linguistique) et de différents pays (Espagne, États-Unis, France, Maroc) proposent des analyses linguistiques et sociolinguistiques de divers aspects (phonétiques, lexicaux, morphologiques, discursifs et interactionnels) des usages juvéniles de plusieurs villes, au Maroc, en Libye et en France.<br>Ces descriptions et analyses de pratiques situées sont de première importance pour le Maroc, contexte sociolinguistique pour lequel elles font à ce jour encore relativement défaut. Les usages langagiers analysés sont mis en perspective avec des questions qui touchent la construction sociolinguistique de positionnements et d’identités, particulièrement en lien avec les questions de genre.</p>... http://journals.openedition.org/lectures/43413 Migrations africaines au Maghreb et au Moyen-Orienthttp://journals.openedition.org/lectures/42182Mon, 15 Jun 2020 00:00:00 +0200Ali Bensaad<p>- Éditorial : Les revues savantes face à l’idéologie du « darwinisme managérial » : une lutte oui, mais pour quelle survie ? – Vincent Geisser</p> <p><strong><em>Dossier Migrations africaines au Maghreb et au Moyen-Orient coordonné par Ali Bensaad</em></strong></p> <p>- Une présence africaine invisibilisée au Maghreb et au Moyen-Orient – Ali Bensaâd</p> <p>- Les migrations africaines dans la Libye post-2014 : guerre, crise économique et politiques d’endiguement – Antonio M. Morone, traduit de l’italien par Olivier Favier</p> <p>- L’immigration subsaharienne en Tunisie : de la reconnaissance d’un fait social à la création d’un enjeu gestionnaire – Camille Cassarini</p> <p>- De la redécouverte de l’altérité à la redéfinition de soi. Les migrations transsahariennes en Algérie – Salim Chena</p> <p>- Dynamiques juridiques et politiques autour des mobilités en Afrique méditerranéenne et sahélienne : inspirations, ambitions et contraintes – Delphine Perrin</p> <p>- Les conséquences des politiques de l'Union européenne sur les trajet...</p> http://journals.openedition.org/lectures/42182 Sociologie, sociologues, Maroc. So What?http://journals.openedition.org/lectures/41076Fri, 13 Mar 2020 00:00:00 +0100Jamal Khalil<p>"Tu seras sociologue mon fils" ne correspond pas à une forme d'injonction adéquate. Il n'y a ni cabinet ni étude à léguer en contrepartie. Il n'y a non plus pas de visibilité sur ce que fait ou fera un sociologue. Il peut faire beaucoup et il peut ne rien faire. Il sera probablement enseignant. Qui sera ou deviendra sociologue? Les principaux protagonistes n'ont pas l'air de trop vouloir se pencher sur la question. Par contre la question: qui est sociologue?, qui semble plus évidente à première vue, ne l'est pas finalement. La réponse à la question ainsi posée peut paraître simple, automatique mais elle ne l'est pas réellement. Elle nécessite la formulation d'autres questions: faire des études de sociologie ou d'anthropologie implique-il de facto que l'on devienne sociologue? On poserait la même question à propos des arts plastiques, la réponse serait plus évidente. Si on fait l'école des beaux-arts on n'est pas automatiquement peintre, céramiste ou sculpteur. On peut être artist...</p> http://journals.openedition.org/lectures/41076 Migrations au Maroc : l'impasse ?http://journals.openedition.org/lectures/40244Wed, 15 Jan 2020 00:00:00 +0100Hicham Houdaïfa<p>Mineurs non accompagnés, difficultés d’accès au logement, à l’emploi, à la santé et à l’éducation, racisme, violences… après les duretés de la route, les migrants et réfugiés qui s’installent au Maroc font face à un parcours du combattant. Si le Maroc est le seul pays du sud de la Méditerranée à avoir procédé à des régularisations, cette politique montre ses limites. L’enjeu : une pleine citoyenneté, pour les migrants mais aussi pour les Marocains, seule à même de contrer le <em>hrig</em>.</p> http://journals.openedition.org/lectures/40244 Le cinéma d'animation en Tunisie. Un cinéma de la marge en contexte autoritairehttp://journals.openedition.org/lectures/39990Fri, 10 Jan 2020 00:00:00 +0100Maya Ben Ayed<p>Force est de constater que la révolution tunisienne de Décembre 2010 - Janvier 2011 a surpris. Pourtant, des signes annonciateurs de ce bouleversement ont été observés longtemps avant, aussi bien dans le champ politique et social que dans la production culturelle et artistique, et tout particulièrement cinématographique. Ce livre tente de défricher et d'explorer la terra incognita qu'est le cinéma d'animation en Tunisie. Une pratique artistique "en marge", à la fois du monde de l'art et de la société dans laquelle elle est produite.</p> <p>Cet ouvrage apporte un éclairage sur les dissidences créatives par le film d'animation sous les deux régimes autoritaires de la Tunisie post-indépendance. Comment ce cinéma, d'apparence "inoffensif", compte tenu des préjugés qui le stigmatisent (pour enfant, de pur divertissement) s'est-il progressivement érigé en véhicule de contestation et est-il devenu le révélateur et le marqueur des changements politiques et sociaux?</p> <p>Maya Ben Ayed fait cr...</p> http://journals.openedition.org/lectures/39990 Emigrer en quête de dignité. Tunisiens entre désillusions et espoirshttp://journals.openedition.org/lectures/39734Wed, 18 Dec 2019 00:00:00 +0100Simon Mastrangelo<div> <p>Ce livre permet de suivre le parcours de Tunisiens ayant vécu sans-papiers en Europe. Dépassant la question de la migration tunisienne, il combine observations ethnographiques sur le terrain et sur les médias sociaux pour réfléchir à des dynamiques qui existent à échelle plus large. Parmi celles-ci, le sentiment d’exclusion des jeunes issus de quartiers populaires et la radicalisation de leurs visions du monde, expression de leur frustration.</p> <p>Visant à dépasser une approche purement factuelle de la migration non documentée (souvent qualifiée de ‘clandestine’), cette recherche prend en compte les représentations du monde et la subjectivité des individus. Cela est rendu possible par l’analyse des imaginaires véhiculés sur Facebook et par des entretiens approfondis, fruit d’une lente mise en confiance. On capte ainsi des moments clé d’itinéraires migratoires, à la veille d’un départ, dans les rues d’une ville européenne ou après le retour au pays suite à une expulsion.</p> <p>...</p> </div> http://journals.openedition.org/lectures/39734 Repenser la transition énergétique. Un défi pour les sciences humaines et socialeshttp://journals.openedition.org/lectures/38261Tue, 05 Nov 2019 00:00:00 +0100Vincent Baggioni<p>Cet ouvrage a pour ambition d'interroger les processus de transition énergétique sans céder à une approche normative ou institutionnelle. Le volume s'appuie pour cela sur une approche pluridisciplinaire du thème de la transition énergétique. Il aborde successivement les fondements intellectuels et politiques de l'idée transition énergétique ; la fabrication des instruments économiques et politiques qui lui sont liés ; enfin les dimensions socio-historiques et spatiales de sa mise oeuvre.<br>Cet ouvrage est le résultat d'un long processus de sélection et de réécriture des contributions et d'apports de textes originaux. Ce processus éditorial permet en conclusion d'aboutir à des propositions concrètes qui se veulent utiles pour ré – examiner l'idée de " transition énergétique " comme n'importe quel autre objet des sciences humaines et sociales : par une approche réflexive et socio-historique, loin des passions politiques et des intérêts économiques du présent.</p>... http://journals.openedition.org/lectures/38261 Réveiller l'archive d'une guerre coloniale. Photographies et écrits de Gaston Cherau, correspondant de guerre lors du conflit italo-turc (1911-1912)http://journals.openedition.org/lectures/37721Mon, 21 Oct 2019 00:00:00 +0200Pierre Schill<p>En 1911, le romancier Gaston Chérau (1872-1937) est missionné par le quotidien Le Matin pour couvrir la guerre qui vient d'éclater entre l'Italie et l'Empire ottoman. Ce conflit pour le contrôle du territoire de l'actuelle Libye, qui précipita le déclenchement de la guerre dans les Balkans (1912) constituant ainsi les prémices de la Grande Guerre, vit s'affirmer l'utilisation de la photographie dans la presse.<br>Cet ouvrage rassemble l'archive inédite de Gaston Chérau : plus de 200 photographies, une correspondance privée, des publications dans la presse et un récit littéraire tardif (1926). En participant à la construction collective du récit de guerre, le journaliste est tiraillé entre sa fonction de témoin et la manipulation des pouvoirs politiques, militaires et médiatiques. L'avènement de l'écrivain en reporter-photographe permet au Matin de conforter sa stratégie commerciale, construisant sa modernité sur la dimension visuelle de l'information.<br>L'ensemble de ces documents...</p> http://journals.openedition.org/lectures/37721 Twitter et les gaz lacrymogènes. Forces et fragilités de la contestation connectéehttp://journals.openedition.org/lectures/37332Fri, 04 Oct 2019 00:00:00 +0200Zeynep Tufekci<p>Les mouvements sociaux à travers le monde utilisent massivement les technologies numériques. Zeynep Tufekci était présente sur la place Tahrir et en Tunisie lors des printemps arabes, à Istanbul pour la défense du parc Gezi, dans les rues de New York avec Occupy et à Hong-Kong lors du mouvement des parapluies. Elle y a observé les usages des téléphones mobiles et des médias sociaux et nous en propose ici un récit captivant.<br>Les réseaux numériques permettent de porter témoignage et d'accélérer les mobilisations. Ils aident les mouvements à focaliser les regards sur leurs revendications. Cependant, l'espace public numérique dépend des monopoles de l'économie du web. Leurs algorithmes, choisis pour des raisons économiques, peuvent alors affaiblir l'écho des contestations. Au delà de leur puissance pour mobiliser et réagir, faire reposer la construction des mouvements sur ces technologies fragilise les organisations quand il s'agit de les pérenniser, quand il faut négocier ou chang...</p> http://journals.openedition.org/lectures/37332 Moyen-Orient et Afrique du Nord. État des lutteshttp://journals.openedition.org/lectures/30643Wed, 23 Jan 2019 00:00:00 +0100Frédéric Thomas<p>Huit ans plus tard, que reste-t-il du « printemps arabe » ? La situation de guerre et de contre-révolution domine la région. Au premier chef, en Syrie, au Yémen et en Libye, bien sûr. Mais, en réalité, sous une forme menaçante, larvée ou discontinue, aucun pays ne lui échappe complètement. Instrumentalisés par les grandes puissances, ces conflits deviennent également, et de plus en plus, la scène où se vérifient et s’entrechoquent les intérêts et rivalités des puissances régionales émergentes (Iran, Arabie saoudite, Turquie…). Le risque, toutefois, est de s’en tenir à une lecture uniquement géopolitique et occidentalo-centrée, autour des stéréotypes que les révolutions arabes avaient justement fait voler en éclats, pour se figer dans le (faux) dilemme de la dictature ou du chaos. Et d’occulter les acteurs, les enjeux et la dynamique des luttes sociales à l’œuvre. La déclinaison des guerres actuelles renvoie moins aux effets qu’aux causes et revendications des soulèvements de 2010...</p> http://journals.openedition.org/lectures/30643 Étudier en liberté les mondes méditerranéens. Mélanges offerts à Robert Ilberthttp://journals.openedition.org/lectures/22282Wed, 08 Feb 2017 00:00:00 +0100Leyla Dakhli<div> <p>Ce livre foisonnant est un hommage collectif à la mesure de Robert Ilbert, historien d'Alexandrie, enseignant passionnant, fondateur de la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme (MMSH) et de l'Institut méditerranéen de recherches avancées (IMéRA), intellectuel insatiable guidé depuis l’enfance par une extraordinaire soif de liberté. Les 60 auteurs réunis pour l’occasion forment une assemblée joyeuse et indocile, ouverte à toutes les audaces théoriques. Des historiens, des philosophes, des sociologues, des linguistes, des anthropologues, des physiciens, des poètes : toutes les humanités dépassent ici leurs cloisonnements disciplinaires pour questionner l’étrange métier de chercheur.<br>Au détour de ces textes décalés on croisera les thématiques essentielles de l’œuvre d’Ilbert – Alexandrie, le cosmopolitisme, la citadinité, les migrations, les Empires, la Méditerranée – mais aussi des objets plus inattendus, des ponts, des détroits, des canaux, des synagogues ...</p> </div> http://journals.openedition.org/lectures/22282 De la guerre comme politique étrangère des États-Unishttp://journals.openedition.org/lectures/22174Tue, 24 Jan 2017 00:00:00 +0100Noam Chomsky<p>Quand la massue américaine s’est abattue sur l’Afghanistan, les combattants étrangers d’Al Qaïda ont pris la fuite et les Talibans se sont dispersés. Mais Washington se désespérait de trouver des terroristes à écraser. Les hommes forts que l’état major américain a placés à la tête du pays n’ont pas tardé à comprendre qu’ils pouvaient exploiter son ignorance aveugle pour s’en prendre à leurs propres ennemis, y compris ceux qui collaboraient volontiers avec les envahisseurs étasuniens. Le pays fut bientôt gouverné par des seigneurs de guerre impitoyables, et de nombreux anciens Talibans désireux de rejoindre le nouveau pouvoir rallumaient l’insurrection.<br> La massue a été ensuite ramassée par le président Obama qui a « mené en retrait » l’écrasement de la Libye. Au milieu d’un soulèvement du printemps arabe contre le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, le conseil de sécurité de l’ONU adopte la résolution 1973, exigeant un « cessez-le-feu immédiat et la cessation totale des violence...</p> http://journals.openedition.org/lectures/22174 Les armées dans les révolutions arabes : positions et rôles. Perspectives théoriques et études de cashttp://journals.openedition.org/lectures/19971Tue, 26 Jan 2016 00:00:00 +0100Saïd Haddad<p>Les révolutions et les soulèvements populaires qui ont eu lieu en 2011 dans la majeure partie du monde arabe ont souligné le rôle crucial que pouvaient jouer les forces armées intérieures dans les bouleversements politiques qui affectent les Etats de la région. Même si la plupart de ces pays ont été (ou sont toujours) gouvernés par les forces armées ou par des dirigeants issus de cette institution, les changements sont intervenus dans des contextes sociohistoriques et des configurations politiques diverses.</p> <p>Qui sont ces forces armées ? Pourquoi ont-elles été longtemps considérées comme des acteurs mineurs ou au contraire majeurs sur les différentes scènes nationales ? Quels rôles peuvent jouer les militaires dans ce qui apparaît comme étant une nouvelle séquence politique pour les pays arabes ? Comment peuvent évoluer les relations armées-sociétés dans un proche avenir ?</p> <p>Ces questions sont au centre de cet ouvrage qui, en mobilisant les acquis de la sociologie militaire e...</p> http://journals.openedition.org/lectures/19971 After Orientalismhttp://journals.openedition.org/lectures/17824Tue, 21 Apr 2015 00:00:00 +0200François Pouillon<div> <div> <p>The debate on Orientalism began some fifty years ago in the wake of decolonization. While initially considered a turning point, Edward Said’s Orientalism (1978) was in fact part of a larger academic endeavor – the political critique of “colonial science” – that had already significantly impacted the humanities and social sciences. In a recent attempt to broaden the debate, the papers collected in this volume, offered at various seminars and an international symposium held in Paris in 2010-2011, critically examine whether Orientalism, as knowledge and as creative expression, was in fact fundamentally subservient to Western domination.<br>By raising new issues, the papers shift the focus from the center to the peripheries, thus analyzing the impact on local societies of a major intellectual and institutional movement that necessarily changed not only their world, but the ways in which they represented their world. World history, which assumes a plurality of perspectives, ...</p> </div> </div> http://journals.openedition.org/lectures/17824 Soulèvements et recompositions politiques dans le monde arabehttp://journals.openedition.org/lectures/17672Mon, 13 Apr 2015 00:00:00 +0200Michel Camau<p>Les soulèvements populaires en Tunisie et en Egypte, avec la chute de Ben Ali et de Moubarak, ont produit un effet de démonstration des défauts de la cuirasse de régimes apparemment forts. Leurs succès ont favorisé une propension à l'action dans d'autres pays arabes, au sein de sociétés dont les revendications et les régimes L ne sont pas forcément identiques. Ils ont ainsi ouvert un cycle de mobilisations qui, pour l'heure, n'est pas clos.<br>Mais peut-on parler vraiment de révolution ? De ces affrontements ont surgi de nouvelles façons d'envisager les rapports de pouvoir, et c'est sans doute là que réside la principale «révolution» : une transformation en cours dans les relations politiques, qui place l'ensemble des protagonistes des scènes politiques arabes sous le signe de l'incertitude. Les auteurs s'appuient sur une connaissance de première main des terrains étudiés et prennent en compte la diversité des contextes pour expliquer ces événements et leurs répercussions au-delà ...</p> http://journals.openedition.org/lectures/17672