Article publié le lundi 8 février 2010 dans



Retrouvez cet article en ligne :
http://www.liens-socio.org/Deces-du-sociologue-Richard-A


Décès du sociologue Richard A. Peterson



Richard A. « Pete » Peterson est mort le 4 février 2010 à l’âge de 77 ans. Professeur émérite à l’Université Vanderbilt de Nashville, Pete était un grand sociologue de la culture. Il a d’ailleurs été l’un des fondateurs de la section « Sociology of Culture » de l’association américaine de sociologie et son premier président. Il a été aussi le premier à faire de la country music un objet sociologique de plein exercice. Son livre de 1997 Creating Country Music : Fabricating Authenticity, publié en 1997 aux presses de l’Université de Chicago, constitue la référence majeure dans le domaine. Il a aussi contribué de manière décisive aux discussions en cours sur les fonctions distinctives de la culture dans le monde social. Son hypothèse de l’omnivore culturel, qui mettait en question la problématique de la distinction développée par Pierre Bourdieu, a eu une grande fécondité dans les débats des quinze dernières années [1]. Elle pouvait assez aisément entrer en dialogue avec plusieurs travaux français qui interrogent les limites de la légitimité culturelle (Jean-Claude Passeron, Claude Grignon, Jean-Louis Fabiani, Emmanuel Pedler, Philippe Coulangeon,etc.) et les recherches de Bernard Lahire sur la culture des individus. Il était aussi une référence majeure pour les sociologues de la musique en tous genres. Son travail est peu traduit en France, mais il a été lu et utilisé assez fréquemment. On signalera particulièrement aux lecteurs français « La fabrication de l’authenticité dans la country music » traduction de Michèle Mittner Actes de la recherche en sciences sociales n° 93 juin 1992 pp.3-19.

Pete était un homme plein d’humour et toujours curieux de questions théoriques et culturelles. Amoureux de la musique populaire et de la sociologie, il a tenu à enseigner dans les cours d’Introduction à la sociologie jusqu’à la fin de sa carrière. On était toujours heureux de le rencontrer, avec sa femme Claire, dans les conférences internationales où l’on appréciait sa grande culture et son immense simplicité.
Plusieurs hommages lui seront rendus dans les mois qui viennent lors des rencontres de l’International Sociological Association et de l’European Sociological Association.

Jean-Louis Fabiani



NOTES

[1Note de Liens Socio : sur ce point, l’article suivant de Richard A. Peterson, en français, est disponible en ligne : "Le passage à des goûts omnivores : notions, faits et perspectives", Sociologie et société, vol. XXXVI, n° 1.