Article publié le dimanche 5 juin 2005 dans



Retrouvez cet article en ligne :
http://www.liens-socio.org/Le-travail-des-enseignants


Le travail des enseignants-chercheurs : vers un bouleversement de la "table des valeurs académiques" ?

Un rapport de Sylvia Faure et Charles Soulié, avec Mathias Millet (juin 2005), disponible en ligne sur liens socio


Suite à la pétition contre le Rapport Belloc initiée par la Coordination Recherche et Enseignement Supérieur en 2004, des sociologues ont lancé une enquête par questionnaires auprès des enseignants chercheurs de l’Université française.

Le rapport de cette enquête est désormais disponible. En le diffusant, liens socio espère, avec ses auteurs (Sylvia Faure, Charles Soulié et Mathias Millet), qu’il permettra d’alimenter la réflexion et le débat sur le statut des enseignants chercheurs...

Lire et télécharger le rapport (pdf, 784 Ko)

Les auteurs

SYLVIA FAURE est maître de conférences à l’Université Lyon 2 à la faculté
d’anthropologie et de sociologie, et chercheuse dans le Groupe de Recherche sur la
Socialisation (UMR 5040, CNRS, Université Lyon2, ENS-lsh). Elle est notamment
l’auteur de Apprendre par corps (La Dispute, 2000) ; Corps, savoir et pouvoir. Sociologie
historique du champ de la danse
(PUL, 2001) et récemment, avec Marie-Carmen Garcia
de Culture hip-hop. Jeunes des cités et politiques publiques (La Dispute, 2005). (Adresse
email : sylvia.faure@univ-lyon2.fr).

CHARLES SOULIE enseigne au département de sociologie de l’Université de Paris
VIII. Il est chercheur au Centre de Sociologie Européenne et a participé à l’ouvrage
collectif : Universitas calamitatum : le livre noir des réformes universitaires, publié sous le
pseudonyme d’Abélard, en collaboration avec Luigi Del Buono, Christophe
Gaubert, Frédéric Lebaron, Frédéric Neyrat, Fabienne Pavis, Maryse Ramambason
et Sylvie Tissot, (Editions du Croquant, 2003). Il est l’auteur de : "Anatomie du
goût philosophique", Actes de la recherche en sciences sociales, n°109, octobre 1995, ainsi
que de : « Le destin d’une institution d’avant-garde : histoire du département de
philosophie de Paris VIII », Histoire de l’éducation, n°77, janvier 1998. (Adresse
email : charles.soulie@wanadoo.fr).

MATHIAS MILLET est chercheur dans le Groupe de Recherche sur la Socialisation
(UMR 5040, CNRS, Université Lyon2, ENS-lsh) et maître de conférences à l’IUFM
de Poitou-Charentes. Il est l’auteur du livre Les Etudiants et le travail universitaire(PUL, 2003) de Ruptures scolaires. L’école à l’épreuve de la question sociale, (PUF, 2005)
avec Daniel Thin, de Classe-relais et familles. Accompagnement ou normalisation ? (CNJE,
PJJ, 2005) avec Martine Kherroubi et Daniel Thin. (Adresse email :
mathias.millet@univ-lyon2.fr)