Article publié le vendredi 26 septembre 2014 dans



Retrouvez cet article en ligne :
http://www.liens-socio.org/TCHITUNDU-HULU-Art-rupestre


TCHITUNDU-HULU Art rupestre

Paris, Musée du Quai Branly, mercredi 12 novembre 2014, 16h30



Un film sur les peintures et gravures de deux des quatre sites d’art rupestres de Tchitundu-Hulu : Tchitundu-Hulo Mulume ou homme, et Tchitundo-Hulu Mucai ou femme. Le complexe est situé dans le désert de Moçâmèdes, la partie la plus éloignée du nord du désert de Namib. Les deux sites sont environ un kilomètre l’un de l’autre, le premier est situé sur un inselberg et présente de nombreux gravures rupestres, avec un abri avec des dessins sur le toit, et le dernier est composé d’un abri plus petit avec deux cavités.
Les deux sites présentent un grand nombre de motifs en forme d’étoile et des conceptions abstraites, et un plus petit nombre de dessins d’animaux - comme et un ou deux conceptions de possibles anthropomorphes, représentant des éléments essentiels du système de pensée et de croyance de l’époque des peuples Ovatwa. Les gravures et les peintures se superposent, une couche sur l’autre, indiquant une présence humaine permanente et une tradition d’art rupestre sur le site. Les peintures et gravures ont été datées à 2600 ans l’âge de pierre tardif.
Aujourd’hui, la région est habitée par des éleveurs de bovins, les Ovakuvale et les Ovahimba, et d’autres communautés de langue Otjiherero. Le site est situé près du parc national d’Iona qui court jusqu’à la rivière Kunene qui fait frontière entre la Namibie et l’Angola.



Pour en savoir plus

Entrée gratuite.

Un site internet à consulter...

http://www.rinasherman.com
http://www.rinasherman.com/film/TchitunduHulu/RockArt.html